Expositions

Exposition : Des ensembles assez grands. Mémoire et projets en Essonne

Regards croisés sur les programmes de logements collectifs construits pendant les Trente glorieuses en Essonne lire la suite

Exposition : L’Architecture usuelle / 50 planches de constructions modèles 1903 – 1908

Cette sélection de cinquante planches tirées des premiers numéros de la revue pratique "l'Architecture usuelle" témoigne des constructions courantes qui vont marquer le paysage de la banlieue naissante. Elles présentent surtout des maisons individuelles, modestes ou plus cossues, résidences principales ou secondaires, et quelques immeubles ou ... lire la suite

Exposition : Ouvert pour inventaire / Athis-Mons, Paray-Vieille-Poste

Cette exposition restitue, et interprète, l'étude de Brigitte Blanc, conservateur du patrimoine, et de Philippe Ayrault, photographe au service de l'Inventaire. Trois années de recherche bibliographique, de repérages et de prises de vue sur le terrain ont été nécessaires pour documenter les constructions ou objets sélectionnés, anciens ou ... lire la suite

Exposition : Quand on est mort c’est pour la vie. De quelques cimetières essonniens

La question des relations entretenues par les Essonniens avec leurs défunts dans les cimetières, peu étudiée dans une société qui cache la mort, invite à explorer des pistes multiples : Du cimetière paroissial au communal, les déclinaisons sont plurielles. Sont également multiples les formes et découpages de l'espace cimetière, selon le relief lire la suite

Exposition : La reconstruction 1944-1960 / Les Portes de l’Essonne (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste)

Les trois communes des "Portes de l’Essonne" (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge et Paray-Vieille-Poste) subirent d'importants dommages en avril et mai 1944, lorsque les bombardements aériens alliés visant le triage de Juvisy tuèrent plus de 400 personnes et détruisirent de larges secteurs bâtis de ces communes. lire la suite

Exposition : L’homme de la meulière. Extraction, construction… en Essonne

Matériau constitutif du paysage bâti en Essonne, la pierre meulière a été extraite du XVIIe siècle aux années 1950 de façon artisanale puis industrielle. lire la suite

Exposition : Les castors ou l’autoconstruction dans les années 1950 (Ablon-sur-Seine, Viry-Châtillon…)

Le mouvement d’auto-construction des castors veut faire face, rapidement et à sa manière, à la pénurie de logements qui sévit dans les années 1950. Deux expériences sont présentées dans cette exposition : deux témoignages qui chacun à leur façon, par l’écriture ou par l’image, simplement, retracent ces "belles aventures". lire la suite

Exposition : Le village moderne, les constructions régionalistes et quelques autres pavillons à l’exposition des Arts décoratifs modernes de 1925, Paris

Si un style " Art déco " se dégage très nettement des images rassemblées par Pierre Selmersheim dans l’album qui sert de base à cette exposition, notre environnement bâti actuel est très marqué par cette époque. lire la suite

Exposition : Travaux d’étudiants. Athis-Mons : une ville à la loupe

Présentation des travaux des élèves de l’école d’Architecture de Versailles : - Relevés et projets autour du patrimoine ordinaire : un cabanon et des écoles. - Projets d’aménagement urbain : entrée de ville aux "Portes de l’Essonne", le Coteau des Vignes. lire la suite

Exposition : Petites leçons d’espace public. Situations essonniennes

L'exposition est issue d’une réflexion collective de différents partenaires (DDE, SDAP, CAUE 91) et des représentants de communes. Ce groupe de travail s’est interrogé sur ses diverses pratiques professionnelles, sur les conditions nécessaires et préalables à la réussite d’une opération d’aménagement d’espaces publics et sur le rôle que doit ... lire la suite

Exposition – commande publique : Regards croisés, regards d’artistes

Dominique Auerbacher et Paola Salerno, photographes, ont arpenté différents sites et quartiers d'Athis-Mons pour nous faire découvrir une nouvelle vision du territoire de la commune. lire la suite

Exposition : la ville est un décor de cinéma

C’est dans le cadre du Festival du film d’architecture, qui s’est tenu à Athis-Mons en juin 2001, que cette exposition à été présentée. Partant de l’idée que la ville, telle qu’elle est vécue au quotidien par ses habitants, est omniprésente dans les films, il nous a semblé intéressant de rechercher comment les décors de cinéma présentaient ces lire la suite

Exposition : La place du Marché revisitée par un architecte

Regard sur le rôle des marchés dans la ville, avec en particulier l'exemple du nouveau marché des Gravilliers à Athis-Mons réalisé par les architectes Berthelier, Fichet et Tribouillet. lire la suite

Exposition : Camille Lambert (un peintre et une école d’art)

La Maison de Banlieue et de l'Architecture d’Athis-Mons et l’École et espace d’art contemporain Camille Lambert de Juvisy-sur-Orge se sont associées pour présenter une double exposition sur Camille Lambert, peintre (1874-1964) qui a marqué à des titres différents les deux communes d’Athis-Mons et de Juvisy-sur-Orge. lire la suite

Exposition : Mémoire et projets du pavillonnaire

Le territoire de nos villes de banlieue est en partie recouvert par un paysage de pavillons de dimensions, d'époques, de styles différents. Comment prendre en compte ce patrimoine tout en permettant son évolution ? lire la suite

Exposition : Centenaire d’une monographie communale. Athis-Mons 1899-1999. Une mairie-école, des élèves, un instituteur

Une plongée dans l’ambiance d’une salle de classe du début du siècle, de la vie quotidienne des enfants, de leurs familles, à la fin du XIXe siècle, au moment où la petite commune encore agricole commence à voir apparaître les premières usines et les lotissements de cheminots et d’ouvriers… lire la suite

Exposition : 1917- l’appel des sirènes, quai de l’Industrie à Athis-Mons ou le travail d’un enfant gratteur de lopins dans une usine fabriquant des obus de 75

C’est la mobilisation de "l’arrière", loin des fronts de la première guerre mondiale qui est ici restituée à travers un reportage photographique, réalisé en 1917 au sein de la société Bellanger Frères, Forges et tréfileries, SIM, usine de bidons reconvertie dans la fabrication d’obus de 75. lire la suite

Exposition : Du cabanon au pavillon ou le développement des lotissements sur le plateau d’Athis-Mons, 1896-1950

Une présentation dans les grandes lignes du développement des lotissements qui transforme le paysage et la vie des villages, aujourd’hui communes de banlieue. lire la suite

Exposition : J’ai la mémoire qui planche… Noyer-Renard 1958-1991, Athis-Mons

L’opération "J’ai la mémoire qui planche" s’est étalée sur deux années. Elle a consisté en diverses recherches auprès des particuliers ou d’associations, de services d’archives, en la collecte de témoignages, photos de familles, cartes postales, etc. portant sur les trente ans de la cité du F.F.F. (Groupe Immobilier 3F) lire la suite