Cahier n° 19 : La vraie nature de la banlieue. Exemples essonniens

Plus fabriquée que sauvage, la « vraie nature de la banlieue » a été domestiquée, cultivée et parfois réinventée au cours de son histoire. Chaque grande étape de fabrication du territoire, a modifié, détruit et produit des écosystèmes. L’urbanisation, les grandes infrastructures industrielles et de transport ont fragmenté le paysage et fait disparaître de nombreuses espèces animales et végétales. Mais elles ont aussi créé des biotopes à préserver. Les quartiers d’habitation du XXe siècle, pavillonnaires ou grands ensembles, ont généré des espaces de verdure et une biodiversité nouvelle là où d’anciens champs étaient autrefois exploités en monoculture

Le patrimoine « naturel » essonnien, en zone périurbaine rurale ou en ville, est au cœur de nombreux enjeux, propres aux spécificités du département et liés aux préoccupations de développement durable et d’amélioration de la qualité de vie.

Le rapport entre nature et banlieue, plus complexe et imbriqué qu’il n’y paraît, est abordé selon des approches croisées – historique, paysagère, ornithologique, éducative – entre mémoire et projets. Il est aussi question des moyens mis en œuvre par les différents acteurs  (décideurs, aménageurs, médiateurs, habitants) pour mieux connaître et reconnaître la nature en banlieue essonnienne, la mettre en valeur et la préserver.

Sommaire 

Réalisation : Maison de Banlieue et de l’Architecture, janvier 2013.

Description : 95 pages, illustré, en couleur. ISBN : 978-2-9538890-1-7.

Exposition itinérante : « La vraie nature de la banlieue. Exemples essonniens »

Commandez la publication en ligne, au 01 69 38 07 85 ou à infos@maisondebanlieue.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.