Projets scolaires

Projet "Voyage en patrimoine". Photo : D. Calin, CALPE, 2009.

Chaque année, l’équipe de la MdBA met en place avec les enseignants volontaires différents projets à thème pour mieux découvrir le territoire avec les élèves, de la maternelle au lycée.

C’est l’occasion d’approfondir la connaissance de son environnement proche ou plus lointain. Les projets s’articulent autour de différentes séances : visites sur le terrain (quartiers, ville de résidence des enfants ou d’ailleurs pour comparaison),découverte de structures culturelles et patrimoniales, ateliers en salle, intervention d’une personne ressource (architecte, maquettiste, archéologue, élu, etc.). L’activité « Du village à la ville » ainsi que les visites d’expositions peuvent faire partie de ces projets.

Les thèmes de travail bien que toujours liés à la fabrication et à la transformation de villes de banlieue, sont très variés et adaptables à tous les âges : types d’habitat, moyens de communications (rail, route, fleuve, etc.),activités (métiers, typologie, localisation, etc.),patrimoine bâti, mise en parallèle de l’histoire nationale et des situations locales, lecture et évolution du paysage urbain, sensibilisation à l’architecture…

 

Vous souhaitez travailler sur des thèmes qui rejoignent les nôtres (banlieue, ville, architecture, patrimoine…) ? N’hésitez pas à contacter  Adèle MARZIO au 01 69 38 07 85.



EXEMPLES DE PROJETS RÉALISÉS PAR NIVEAUX

 

• MATERNELLE

 

L’année sens. Regards historique et artistique sur mon quartier. / École Tomi Ungerer à Juvisy-sur-Orge, MS, GS, CP, CE1 (2014-2015). En partenariat avec l’Ecole et espace d’art contemporain Camille-Lambert.

Chaque niveau de classe a exploré le quartier de l’école à travers un sens : les petits et les moyens à travers le toucher, les moyens et les grands, l’ouïe et les CP-CE1, la vue. Après les visites, une plasticienne, un créateur sonore et une photographe ont animé des ateliers d’arts plastiques. Les productions des élèves ont été exposées à l’Ecole et espace d’art contemporain Camille-Lambert, du 27 au 30 mai 2015.

Présentation détaillée du projet

 

La nature en ville / École maternelle Calmette à Athis-Mons, moyenne et grande sections (2010-2011).

Visite du Coteau des Vignes à Athis-Mons : histoire de cet espace naturel au cœur de la ville, découverte des éléments naturels et des traces de l’action de l’homme (culture de la vigne, jardins, vergers).

 

Architecture et jeux de construction / Écoles maternelles J.-Jaurès à Juvisy sur Orge et La Rougette à Athis-Mons, moyenne et grande sections (2010-2011).

Une visite dans le quartier de l’école pour observer les matériaux de construction, la forme et la fonction de quelques bâtiments. Un atelier tactile sur les matériaux de construction. Une visite dans Juvisy-sur-Orge pour retrouver des « constructions mystères » qui ont de drôle de formes. Plusieurs séances de pratique avec des jeux de construction pour expérimenter empilement, structure, emboîtement… en partenariat avec le réseau des ludothèques de la CALPE.

 

• PRIMAIRE

 

A deux pas ! Découverte du patrimoine local / École élémentaire Branly, à Athis-Mons, cycle 2 (2012-2015)

Il s’agit d’une découverte de l’environnement proche puis plus lointain des élèves, basée sur la comparaison de différents milieux. Les élèves partent d’abord à la découverte de leur quartier, un grand ensemble construit à la fin des années 1960, puis visitent un autre quartier de la commune (le centre-ville, les bords de Seine…),éloigné du point de vue géographique, mais aussi historique, architectural et paysager. Enfin, ils explorent une autre ville du département de l’Essonne (Évry, ville nouvelle ou encore Étampes, ville historique en milieu rural) et terminent par Paris.

 

Ma ville au Moyen Age/ Écoles élémentaires Flammarion et Saint-Exupéry à Athis-Mons, CM1 (2010-2015)

Au cours d’une visite commentée, les élèves découvrent à quoi ressemblait Athis-Mons au Moyen Age et comment ce petit village s’est transformé en ville de banlieue. Dans un second temps, pour comparaison, les élèves visitent Étampes ou Dourdan, qui étaient des villes au Moyen Age et qui ont conservé de nombreuses traces de cette période.

Présentation et comptes-rendus des élèves

 

Paraymotion. Ma ville en mouvement / Ecole élémentaire Jules-Ferry à Paray-Vieille-Poste, CM2 (2014-2015). En partenariat avec l’école et espace d’art Camille Lambert.

Comprendre les grandes mutations de sa commune, du village rural à la ville d’aujourd’hui, grâce à des documents historiques (cartes postales anciennes et modernes) et à des visites sur le terrain, puis créer avec un artiste un film d’animation racontant cette histoire. Une projection des films a eu lieu le 28 juin 2015 à l’Avant-Scène à Paray-Vieille-Poste.

Présentation détaillée du projet

 

Par-dessus les toits. Regards historique et artistique sur le pavillon de banlieue / Ecole élémentaire Jules-Ferry à Paray-Vieille-Poste, CM2 (2013-2014). En partenariat avec l’école et espace d’art Camille Lambert.

Exploration avec les élèves d’une forme d’habitat très présente dans leur environnement de banlieue : le pavillonnaire, à travers des interventions en classe, visites d’expositions et du territoire, ateliers d’arts plastiques…

Présentation détaillée du projet

 

Ma ville est en forme(s) ! / Ecole élémentaire Jules-Ferry à Paray-Vieille-Poste, CM2 (2013-2014). En partenariat avec l’école et espace d’art Camille Lambert.

Sensibilisation à l’urbanisme et à l’architecture, à travers des ateliers de cartographie, des visites sur le terrain et la réalisation d’une maquette de ville imaginaire avec une artiste-plasticienne.

Présentation détaillée du projet

 

Lieux communs : traversées, rencontres et représentations / Ecole Flammarion à Athis-Mons et Ferry à Paray-Vieille-Poste, CE1 et CM2 (2011-2012).  En partenariat avec l’école et espace d’art Camille Lambert.

Il s’agit d’une découverte du territoire par une approche sensible, historique et architecturale, basée sur la connaissance des élèves de leur lieu de vie en banlieue, ainsi qu’un échange entre écoles de quartiers voisins, situés sur deux communes différentes. Différentes activités ont ponctué ce projet : enquête sur les trajets quotidiens des élèves, interventions en classe, visites de quartiers et d’expositions, ateliers plastiques avec l’artiste Laure Tixier, échanges inter-quartiers…

Blog du projet

 

Transformations sociales et économiques au travers de l’industrialisation au XIXème et XXème siècle : Patrimoine et photographie / École élémentaire Antoine-de-Saint-Exupéry à Athis-Mons, CM2 (2010-2011).

Croisant le programme d’histoire et la pratique photographique, le projet consiste à pister les transformations de la société française à l’époque contemporaine au travers de l’industrialisation et de la photographie de reportage. L’année a été ponctuée par différentes sorties et rencontres qui ont fait l’objet de reportages photos et de comptes-rendus écrits : visite de la maison européenne de la photographie, présentation d’un reportage photographique sur une usine d’Athis-Mons en 1917 comme outil pour l’historien, visite du site des Docks à Ris-Orangis (ancien site industriel en cours de transformation en éco quartier),accueil dans l’école de l’exposition Aux fours et aux moulins, lecture de paysage de la vallée de la Seine à Athis-Mons, visite de l’exposition « Le monde d’Ideal » aux archives départementales de la Seine-Saint-Denis.

Présentation des enseignants et comptes-rendus des élèves / Diaporama des élèves

 

 

• COLLÈGE

 

360° : découverte du territoire par l’image / Collège Delalande à Athis-Mons, classe d’accueil (2014-2015). En partenariat avec l’Ecole et Espace d’art contemporain Camille-Lambert.

Travail à partir d’images anciennes et modernes de la ville, en classe et sur le terrain, pour mieux comprendre son histoire et ses transformations et ainsi s’approprier un nouvel environnement de vie.

Présentation détaillée du projet 

 

Souris des villes, souris des champs / Collège Delalande, classe de 6ème (2010-2014).

Avec des enseignants de sciences de la vie et de la terre (SVT),d’histoire-géographie, de français et d’arts plastiques, les élèves sont partis à la découverte de leur environnement proche en se posant la question de la relation entre nature et banlieue : conflit ou enchevêtrement ? Ils ont commencé ce projet par un séjour au domaine départemental de Chamarande (visite aux archives départementales, découverte d’oeuvres contemporaines en lien avec le land Art, atelier d’arts plastiques, étude du paysage et d’un village de campagne, observation de la faune sauvage, écriture de contes et de récits de vie). Des visites avec la Maison de Banlieue sur le territoire d’Athis-Mons ont ponctué la suite de l’année scolaire : visite à la recherche des traces de la campagne en ville (toponymie et architecture),observation des oiseaux aux abords du collège (avec l’association Eron),visite du Coteau des Vignes (ancien coteau viticole, puis horticole, devenu espace naturel sensible),lecture de paysage urbain de banlieue, accueil dans le collège de l’exposition Du potager au gazon chéri.

 

Icônes, art et architecture religieuse du XXème siècle / Collège Delalande, classe de 5ème CàPA (2010-2011). En partenariat avec l’école et espace d’art Camille Lambert et le conservatoire des « Portes de l’Essonne ».

Ce projet croisait les approches culturelles et artistiques pour aborder la religion et la laïcité en lien avec le programme d’histoire-géographie. Les élèves ont visité l’exposition Sacrées bâtisses et l’exposition consacrée à Cyrille Tricaud par l’espace d’art Camille Lambert, quelques édifices religieux à Athis-Mons avec une approche à deux voix (à la fois historique, patrimoniale, artistique et sensible à la cathédrale et la mosquée d’Evry).

Ils ont également assisté avec le conservatoire à un concert de l’ensemble Nomos.

 

Des tours en banlieue, du donjon de Dourdan au grand ensemble de Vigneux-sur-Seine / Collège Delalande, classe de 5ème Segpa (2008-2011)

Les élèves ont découvert l’évolution de la fonction, les différents procédés de construction, l’empreinte importante dans le paysage ainsi que la symbolique de la tour (notamment sa stigmatisation),à travers : la visite du château de Dourdan et de monuments parisiens (tours de Notre-Dame),l’intervention en classe d’une architecte du CAUE91 et la visite de l’exposition « Sept p’tites tours et puis s’en vont : la Croix-Blanche, Vigneux-sur-Seine » à la MdBA.

 

L’eau dans la ville / Collège Ferdinand-Buisson à Juvisy-sur-Orge, 2 classes de 5ème (2010-2011).

Dans une perspective à la fois historique et scientifique, les élèves ont travaillé sur les relations entre l’eau et la ville au cours de différentes visites et conférences sur l’histoire de Juvisy-sur-Orge, la gestion de la rivière Orge, une station d’épuration…

 

Histoire locale / Histoire nationale : les deux conflits mondiaux du XXe siècle / Collège Mozart, classes de 3e (2014-2015)

Le programme d’histoire de 3ème illustré localement par l’étude de documents historiques et des visites sur le terrain : visite de l’exposition L’appel des sirènes (reportage photographique réalisé dans une usine reconvertie dans l’armement pendant la Première Guerre mondiale à Athis-Mons),visite du cimetière d’Athis-Mons (carré militaire, monument aux morts) et visite du quartier du Val à Athis-Mons, bombardé par les alliés au printemps 1944. Puis, en fin d’année scolaire, les élèves visitent un site national (Verdun, Péronne, mémorial de Caen).

 

• LYCÉE


Utopies, lieux et non-lieux en banlieue : images et mots / Lycée Clément-Ader, classe de seconde (2010-2011). En partenariat avec le centre culturel des Portes de l’Essonne.

Dans le cadre d’un travail en cours de français sur la littérature et la société, en particulier l’utopie, les élèves ont parcouru le centre ville d’Athis-Mons pour retrouver l’influence des théories urbaines des XIXème et XXème siècles sur différents types d’habitat (pavillonnaire, grands ensembles, cité-jardin…). Ils ont ensuite travaillé avec un écrivain et une photographe.

 

Sacrée banlieue ! / Lycée Clément-Ader à Athis-Mons, 1ère année de BTS en électrotechnique (2010-2011).

Dans le cadre de l’enseignement de culture générale, ce projet a permis d’aborder avec de jeunes adultes la relation entre sacré, laïcité et espace public : visite de l’exposition « Sacrées bâtisses », visite-lecture symbolique du centre ville d’Athis-Mons, visite du cimetière d’Athis-Mons.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *