La France périurbaine

La France périurbaine, Hervé Marchal, Jean-Marc Stébé, Que sais-je?, 2018

Les territoires périurbains sont des zones qui se situent « autour » de la ville. Ni tout à fait urbains ni tout à fait ruraux, ils sont le reflet des choix urbanistiques du xxe siècle. On les juge aujourd’hui avec sévérité : ils seraient l’espace du repli sur soi, de l’égoïsme et de l’homogénéité sociale ; ils seraient une dénaturation du monde rural depuis l’arrivée des néoruraux dans des lotissements « sans âme » ; ils seraient également un sous-espace urbain dépourvu de centralité. Pire : ils ne seraient pas écologiques, gaspillant l’espace et multipliant les infrastructures routières tout en dévorant espaces agricoles et naturels.Pourtant, les études menées depuis une quarantaine d’années permettent de nuancer ces visions caricaturales. Elles rendent justice à un espace diversifié, pluriel et socialement ouvert. C’est même au cœur du périurbain que s’inventent des pratiques parmi les plus innovantes (énergie alternative, agriculture bio et solidaire, gouvernance participative, aménagement, animation culturelle…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *