« Je plonge, tu trempes, il barbote, nous nageons… Baignades et bassins en Essonne »

L’exposition « Je plonge, tu trempes, il barbote, nous nageons… Baignades et bassins en Essonne » est présentée du 4 au 27 juillet 2018 à la médiathèque-ludothèque communautaire de Lardy .

Depuis quelques années, la vague aqua-balnéo-ludico-nautique touche beaucoup de collectivités territoriales essonniennes : on veut se baigner, nager, mais aussi patauger toute l’année en jouant pour les plus jeunes, en faisant un peu de gymnastique, de sauna ou de massages pour les plus grands.

L’architecture sportive – et plus particulièrement celle des piscines – s’est réveillée au XIXe siècle à Paris et en proche couronne. En grande banlieue, si les exemples de baignades sont aussi anciens qu’existent les points d’eau (rivières, étangs, fleuves, trous des sablières),les premiers bassins publics aménagés hors des cours d’eau n’apparaissent qu’à partir des années 1930, d’abord en villes anciennes : Etampes, puis Méréville en 1946 et la Ferté-Alais et Brunoy dans les années 1950. Ces premières piscines sont toutes en plein air.

Ce sont la pollution des cours d’eau avec l’urbanisation croissante, la crainte de la poliomyélite, l’augmentation de la population, mais aussi la volonté d’apprendre à nager aux enfants qui accélèrent la création de nouveaux établissements couverts dans les années 1960-1970 (opération nationale « 1000 piscines »). De nos jours, l’Essonne compte environ cinquante piscines ou centres aquatiques, souvent intercommunaux.

Horaires d’ouverture                                                      Médiathèque-ludothèque communautaire 

Mardi : 16 h 30 – 18 h                                                          17 avenue Foch
Mercredi : 10 h – 12 h 30 et 14 h – 19 h                         91510 Lardy
Vendredi : 16 h 30 – 18 h                                                    01 69 27 10 48
Samedi : 10 h – 12 h 30 et 14 h – 18 h                            mediatheque.lardy@ccejr.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *