Cahier n° 13 : Du potager au gazon chéri. Petite histoire de nos jardins de banlieue essonnienne

Les jardins, dans toute leur variété, sont une spécificité de la grande couronne francilienne. Leur histoire concerne à plus d’un titre la fabrication de notre territoire de banlieue essonnienne. Le substrat rural et agricole a été transformé par des vagues d’urbanisation qui vont complètement modifier le paysage, apportant de nouveaux habitants mais aussi de nouveaux jardins. Les communes digèrent depuis un siècle ces mutations parfois brutales et imposées. La végétation a poussé et les quartiers, pavillonnaires bourgeois ou modestes ou encore de grands ensembles, ont changé avec elle. Le potager du début des lotissements a notamment laissé la place à la pelouse.

Un premier article reprend les grandes étapes de l’urbanisation du nord de l’Essonne en lien avec le développement des jardins. Les cas particuliers des domaines de Chamarande et de Méréville, toujours existants, et de celui de Limours, aujourd’hui disparu donnent de beaux exemples des grands domaines qui ont servi, en d’autres lieux, de support à la création des lotissements. Un autre article pose la question du rôle des jardins dans la transformation à venir de notre territoire. Les jardiniers ne sont pas oubliés avec une présentation de la Société Fraternelle des Jardiniers de Brunoy et des Environs et les souvenirs d’enfance d’un habitant de Viry-Chatillon. Viennent ensuite d’autres type de jardins, soit familiaux et anciennement appelés ouvriers, soit partagé comme le Jardin associatif Paul-Jovet. Nous terminons avec un petit tour des initiatives touristiques autour du jardin en Essonne.

 

Sommaire :

♦ INTRODUCTION

♦ DU POTAGER AU GAZON CHÉRI : PETITE HISTOIRE DE NOS JARDINS DE BANLIEUE EN NORD ESSONNE

François Petit, directeur de la Maison de Banlieue et de l’Architecture

♦ JARDINS ET CHÂTEAUX

– Les domaines départementaux de Chamarande et de Méréville / Liens entre les domaines et leur territoire

Cécile Brune et Agnès Grig, Centre artistique et culturel, Centre de ressources patrimoine et jardins, Domaines départementaux de Chamarande et Méréville

– Du jardin Renaissance au jardin d’agrément – Histoire du parc disparu de Limours

Annie Jacquet

♦ DES PARCS ET JARDINS POUR L’AVENIR

Béatrice Julien-Labruyère, CAUE 91

♦ DE LA CHARITÉ À L’ENTRAIDE – LA SOCIÉTÉ FRATERNELLEDES JARDINIERS DE BRUNOY ET DES ENVIRONS

A.-L. Saint-Clair, musée municipal Dubois-Corneau, à Brunoy

♦ «DIS PÉPÉ, C’ÉTAIT COMMENT QUAND TU ÉTAIS PETIT ? »

Claude Gilbert

♦ À LA RENCONTRE DES « GENS DES JARDINS » – LES JARDINS FAMILIAUX DE DOURDAN

Sylvain Taboury, Maison de Banlieue et de l’Architecture – Banque numérique des savoirs de l’Essonne

♦ LE JARDIN PAUL JOVET

Renata Mordente, Amicale du jardin Paul Jovet, Athis-Mons

♦ JARDINS ET TOURISME

Clotilde Cassot, Comité départemental du tourisme de l’Essonne

♦ L’INVENTAIRE DES PARCS ET JARDINS DU DÉPARTEMENT DE L’ESSONNE

Béatrice Julien-Labruyère, CAUE 91 et Xavière Desternes, Comité des parcs et jardins de France

 

Réalisation : Maison de Banlieue et de l’Architecture, novembre 2007.

Description : 108 pages, illustré. ISBN : 2-9521356-3-4.

Exposition itinérante : « Du potager au gazon chéri. Petite histoire de nos jardins de banlieue essonnienne » En savoir +

La publication est épuisée, elle est consultable au centre de documentation ou téléchargeable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *