Bulle culturelle n°8

Photo 2017, Marie-Claire Roux

Quelle est cette usine ?

Il s’agit de l’ancienne distillerie-malterie Springer à Ris-Orangis, succursale de celle qui se trouvait à Maisons-Alfort. Elle se trouve à l’emplacement actuel de l’éco-quartier des Docks de Ris, ancien dock des alcools. L’architecte qui a travaillé à la construction de cette usine est Paul Friesé (1851-1917), déjà architecte de la maison-mère. S’il a débuté par la construction de logements, il est particulièrement connu pour ses réalisations industrielles, dont la première, la tour élévatrice des grands moulins de Corbeil. A Paris, ce sont notamment plusieurs sous-stations électriques, qui permettaient l’alimentation du métro. Il s’est également illustré dans la vallée de la Seine par la construction, entre autres, de  l’ancienne cité ouvrière pour les papiers-peints Leroy à Saint-Fargeau-Ponthierry,  de la papeterie Darblay à Corbeil-Essonnes ou de l’usine Blédina, également à Ris-Orangis. On y trouve des caractéristiques communes, comme l’utilisation de la meulière, de parements de briques et de baies de plein-cintre.

Carte postale, vers 1900-1910

Pourquoi s’installer en bord de Seine ?

La proximité de la Seine et du chemin de fer est déterminante, facilitant l’acheminement des matières premières et de la production. Les industries se développent ainsi dans la vallée de la Seine tout au long du XIXe siècle, à la faveur de l’arrivée de la ligne Paris-Corbeil en 1840 et des aménagements qui rendent la Seine navigable tout au long de l’année.

Le baron Max de Springer installe son usine à Maisons-Alfort en 1872 et décide en 1887 de construire une succursale sur le site d’une fabrique d’huile de pétrole, d’engrais et d’alcool, à Ris-Orangis. Rachetée en 1924, la malterie est demeurée en activité jusqu’en 1972, avant de devenir un lieu de stockage jusque dans les années 1990. La distillerie est, quant à elle, exploitée jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, puis vendue à l’armée de l’Air. En 1981, un Centre autonome d’expérimentation sociale (CAES) y est créé. L’éco-quartier des Docks de Ris y a été aménagé au cours des années 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *