Run de lait

L’expression familière « run de lait » décrit le travail du laitier qui sillonnait quotidiennement les rues de la ville pour distribuer du lait frais aux familles montréalaises. Cette époque de la livraison du lait de porte à porte, est aussi symbolisé par l’utilisation d’un contenant bien particulier : la bouteille à lait en verre, qui a marqué plus d’une génération. L’exposition Run de lait propose de suivre le parcours de cette bouteille dans le temps et dans l’espace montréalais. Le périple s’amorce dans l’usine laitière, lieu de rencontre entre la bouteille et son précieux contenu. De nombreuses entreprises laitières, établies dans différents quartiers de la ville, vont se partager le marché montréalais une partie du XXe siècle.

La bouteille amorce ensuite son trajet à l’extérieur de l’usine, dans une ville qui se transforme, alors que le laitier s’assure de la mener jusqu’à la porte de ses clients. Ce dernier déploie diverses stratégies pour accroître sa clientèle et développe une relation de confiance avec celle-ci.

C’est à la fin des années 1960 que le périple de la bouteille s’interrompt avec l’adoption de nouveaux contenants. Cette période est aussi marquée par une transformation de travail du laitier, qui répond de moins en moins à une clientèle résidentielle.

 

Eric Giroux, René Binette, Run de lait, Montréal, Ecomusée du fier Monde, 2010

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *