CENTRE D'INTERPRETATION DE L'ENVIRONNEMENT URBAIN, DU PATRIMOINE EN BANLIEUE ET DE L'ARCHITECTURE (ESSONNE)

25 octobre 2011



25 octobre 2011



Projection : un tramway dans la tête, l’Arpajonnais (1893 – 1936)

 

 

JEUDI 17 NOVEMBRE 2011 à 20h30

Projection : un tramway dans la tête, l’Arpajonnais (1893 – 1936)

Un film de Christophe Ramage, durée : 52 min.

Témoignages oraux et visuels sur « l’Arpajonnais », tramway qui a relié Paris (Les Halles) à Arpajon, pendant 40 ans.


En présence du réalisateur, Christophe Ramage. Au cinéma Varda, 37-39 Grande-Rue, Juvisy-sur-Orge. Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

 

Dans la perspective de l’arrivée du tramway sur le territoire des Portes de l’Essonne, nous vous proposons de découvrir un film documentaire sur L’Arpajonnais, tramway qui a relié Paris à Arpajon pendant 40 ans. A la fin du XIXe siècle, les cultures maraîchères abondent sur la plaine du Hurepoix, mais les moyens pour acheminer les produits vers la capitale sont peu nombreux. Les communes au sud de Paris demandent alors la construction d’une ligne de liaison avec les Halles. Le tramway est mis en service en 1893 – 1894. La première section ouverte est Porte d’Orléans – Anthony, puis Longjumeau et Arpajon sont reliées à leur tour. En 1926, 15 000 tonnes de légumes sont amenées aux Halles et jusqu’à 42 wagons circulent par nuit ! Le dimanche, la ligne est utilisée par les Parisiens qui viennent en villégiature à la campagne, se reposer ou visiter des monuments, comme la tour de Montlhéry. L’utilisation de l’Arpajonnais cesse en 1936, le transport maraîcher se faisant désormais par camion.

Rendez-vous le 17 novembre à 20h30 au cinéma Varda à Juvisy-sur-Orge pour découvrir l’histoire du premier tramway essonnien (entrée libre).


Projection organisée avec le concours du Centre culturel des Portes de l’Essonne.

 

Flyer

 

 

16 octobre 2011



Randonnée urbaine : D’une rive à l’autre : Athis-Juvisy / Draveil-Vigneux

 

 

Samedi 16 octobre 2011 de 10h à 17h

Avec Christian Roeck, chargé d’étude urbanisme durable et paysage à l’Agence d’Urbanisme et de développement Essonne-Seine-Orge (AUDESO) et Béatrix Goeneutte, directrice adjointe de la MdBA.

Départ de la MdBA, environ 10 km. Gratuit, sur inscription (pique-nique à prévoir).

 

D’une rive à l’autre, découverte des liens entre la Seine et cette portion de territoire qu’elle traverse, d’hier à aujourd’hui et en écho avec le projet « Promenade de Seine » élaboré par l’AUDESO.

 

Parcours