Cahier n° 11 : Des ensembles assez grands. Mémoire et projets en Essonne

Les quartiers de logements collectifs (ces ensembles plus ou moins grands composés d’immeubles, en longueur ou en hauteur, en location ou en copropriété) ont fabriqué, à des époques différentes et récentes, à côté des noyaux villageois anciens et des lotissements pavillonnaires, nos villes de banlieue.

Tous ces morceaux de ville sont des morceaux habités – que l’on soit de passage ou installé depuis des décennies – dont l’histoire est à peine esquissée. En travaillant à plusieurs – Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne, Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de l’Essonne, CINEAM, Maison de Banlieue et de l’Architecture, quelques particuliers ou structures – nous avions conscience que toute jeune histoire est complexe.

Nous voulions nuancer les points de vue – historique, social ou urbanistique – pour essayer modestement de rendre compte de cette complexité.Par cette série d’articles, nous espérons mieux faire comprendre l’implantation en Essonne de ces grands ensembles, la nouvelle forme urbaine, la diversité des réalisations (Athis-Mons, Etampes, Massy, Les Ulis…),quelques unes des mesures apportées aux problèmes rencontrés.

 

Sommaire :

♦ INTRODUCTION

♦ POUR UNE HISTOIRE DES GRANDS ENSEMBLES EN ESSONNE

Sylvain Taboury, chargé de mission, Maison de Banlieue et de l’Architecture

♦ SUR LA FORME URBAINE DES GRANDS ENSEMBLES ET SES SOURCES

Laurent Bony, architecte, Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement de l’Essonne

♦ LE GRAND ENSEMBLE DE MASSY-ANTONY : UNE NOUVELLE VILLE

Odile Nave, enseignante en lycée et service éducatif des Archives départementales de l’Essonne, et Francine Noël, enseignante retraitée

♦ LES ULIS, UNE ZUP DEVENUE VILLE

Béatrix GOENEUTTE, animatrice, Maison de Banlieue et de l’Architecture

♦ LES GRANDS ENSEMBLES À ÉTAMPES

Cécile Rivière et Sylvain Duchêne, Musée municipal d’Étampes.

♦ LE QUARTIER DU NOYER-RENARD À ATHIS-MONS

– J’ai la mémoire qui planche. François Petit, directeur, Maison de Banlieue et de l’Architecture

– Du DSU à l’ORU. François Geismar, ancien chef de projet

♦ DU RENOUVELLEMENT URBAIN  À LA RÉNOVATION URBAINE

« Le Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne mobilise et accompagne les acteurs essonniens »

Evelyne Bouzzine, directrice, Centre de ressources Politique de la Ville en Essonne

« Le GIP-GIV Centre Essonne : l’exemple de Corbeil-Essonnes et d’Evry, juin 2003 »

Anne Charpy, directrice adjointe du GIP-GPV de Grigny-Viry

♦ UN AUTRE REGARD

Marie-Catherine Delacroix, directrice de CINEAM.

♦ Une chronologie (cf. expo. mémoire et projet du pavillonnaire : 91 / Ile de France / France) et une localisation  des cités en 91.

Index des cités

Informations sur les structures.

 

Réalisation : Maison de Banlieue et de l’Architecture, Centre de Ressources Politique de la Ville en Essonne (CRPVE), Conseil d’Architecture, d’environnement et d’Urbanisme de l’Essonne (CAUE 91), CINEAM. Mai 2005.

Description : 134 pages, illustré. ISBN : 2-9521356-1-0

Exposition itinérante : « Des ensembles assez grands. Mémoire et projets en Essonne » En savoir +

La publication est épuisée, elle est consultable au centre de documentation ou téléchargeable (PDF)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *