Cahiers

Fruit de collaborations avec des historiens, des architectes, des urbanistes ou des habitants, les « cahiers » de la MdBA rassemblent des connaissances et des points de vue variés sur différents aspects de la banlieue essonnienne. En général, ils développent les thèmes des expositions.

Cahier n°24 : La banlieue à toutes vitesses. Histoire et projets des transports et mobilités

Découvrez le nouveau cahier qui développe le thème de l’ exposition La banlieue à toutes vitesses. Histoire et projets des transports et mobilités.  Il invite à une envolée à toutes vitesses dans différentes ères/aires. Prenant le bateau, la route, le train, le tramway ou l’avion, le lecteur-voyageur passe à Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, ... lire la suite

Cahier n° 23 : A l’enseigne de la banlieue. Histoire et projets des commerces

De nombreuses formes de commerces sont représentées et juxtaposées en Essonne : halle du Moyen Âge, marchés, hypermarchés, centres commerciaux, zones d’activité, circuits courts, commerces de centre-ville, de quartiers pavillonnaires, de grands ensembles, dans la ville nouvelle. Autant d’exemples singuliers ou ordinaires qui témoignent de la ... lire la suite

Cahier n° 22 : Le grand pari des p’tites maisons. Histoire et projets des pavillonnaires en Essonne

Cette publication vous invite à une vaste balade urbaine du XIXe siècle à nos jours afin de redécouvrir les idéaux et les initiatives qui ont façonné les quartiers pavillonnaires essonniens, mais aussi de s’interroger sur leur évolution. lire la suite

Cahier n° 20 : Comme une maison commune. Mairies et sièges d’intercommunalité en Essonne

Les exemples de mairies et de sièges d’intercommunalité présentés dans cet ouvrage permettent de dégager des grandes tendances et de retracer une histoire faite de modèles, de transformations, d’évolutions, d’adaptations… lire la suite

Cahier n° 19 : La vraie nature de la banlieue. Exemples essonniens

Plus fabriquée que sauvage, la « vraie nature de la banlieue » a été domestiquée, cultivée et parfois réinventée au cours de son histoire... lire la suite

Cahier n° 18 : Tandis que sous le pont… Ponts et ouvrages d’art en Essonne

Sur le territoire des Portes de l’Essonne, une très belle construction du XVIIIème siècle, le pont des Belles-Fontaines, a attiré notre attention sur « l’invisibilité » des ponts et ouvrages d’art. Nous passons la plupart du temps dessus sans même nous en apercevoir. Comment et pourquoi parler des ponts en Essonne ? lire la suite

Cahier n° 17 : Sacrées bâtisses. Patrimoine religieux du XXe siècle en Essonne

Le patrimoine religieux contemporain de l'Essonne - chrétien, israélite, musulman, bouddhiste - concerne un peu plus de 120 sites recensés dans 45 communes des 196 que compte le département. Ces sacrées bâtisses : églises, couvents, mosquées, synagogues, temples ou pagodes sont peu connues. lire la suite

Cahier n° 16 : Je plonge, tu trempes, il barbote, nous nageons… Baignades et bassins en Essonne

Se baigner, nager, tremper, patauger pour le plaisir, le jeu ou la compétition, à tous les âges de la vie, est une pratique qui n'est pas particulière à l'Essonne. Le nombre des baignades sur les rives de la Seine et de ses affluents (l'Essonne, l'Orge et l'Yerres),entre la fin du XIXème siècle et les années 1960, est surprenant. lire la suite

Cahier n° 15 : Le clos et l’ouvert. Clôtures de banlieue en Essonne

Cette publication propose de réfléchir sur la question des espaces ouverts et des espaces fermés en banlieue essonnienne. lire la suite

Cahier n° 14 : De la sente à l’avenue. Inventaire des rues des « Portes de l’Essonne »

De la sente à l'avenue vous invite à découvrir les quelques 440 rues de la communauté de communes (devenue d'agglomération) "Les Portes de l'Essonne" lire la suite

Cahier n° 13 : Du potager au gazon chéri. Petite histoire de nos jardins de banlieue essonnienne

Les jardins, dans toute leur variété, sont une spécificité de la grande couronne francilienne. Leur histoire concerne à plus d'un titre la fabrication de notre territoire de banlieue essonnienne... lire la suite

Cahier n° 12 : Tout sauf d’éternité ou les mutations de paysages de banlieue en Essonne

La question paysagère en banlieue est abordée à travers des approches variées (histoire, environnement, archéologie, urbanisme). Traversée en RER de Paris à Chamarande, projet agri-urbain du Triangle Vert, histoire des mutations du territoire... mettent en lumière les qualités paysagères passées, actuelles, en devenir et interrogent la ... lire la suite

Cahier n° 11 : Des ensembles assez grands. Mémoire et projets en Essonne

Les quartiers de logements collectifs ont fabriqué, à des époques différentes et récentes, à côté des noyaux villageois anciens et des lotissements pavillonnaires, nos villes de banlieue. lire la suite

Cahier n° 10 : Quand on est mort c’est pour la vie. De quelques cimetières essonniens

Si nous travaillons à une meilleure connaissance de notre environnement urbain de banlieue essonnienne, qu'en est-il de ces " villes des morts " - nécropoles - à côté de celles des vivants ? Ce cahier aborde un sujet peu traité : une série de différents articles devrait permettre de mieux appréhender le sujet en croisant les approches. lire la suite

Cahier n° 9 : La reconstruction 1944-1960. Les Portes de l’Essonne : Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste

Les trois communes des "Portes de l’Essonne" (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge et Paray-Vieille-Poste) subirent d'importants dommages en avril et mai 1944, lorsque les bombardements aériens alliés visant le triage de Juvisy tuèrent plus de 400 personnes et détruisirent de larges secteurs bâtis de ces communes. lire la suite

Cahier n° 8 : L’homme de la meulière. Extraction, mise en oeuvre en Essonne

Matériau constitutif du paysage bâti en Essonne, la pierre meulière a été extraite du XVIIe siècle aux années 1950 de façon artisanale puis industrielle en différentes communes du département. lire la suite

Cahier n° 7 : Petites leçons d’espace public, situations essonniennes

Dans ses différents articles, ce cahier aborde les nuances comme les exemples d'espaces publics en Essonne (entretiens sur la ZAC des Aunettes de Sainte-Geneviève-des-Bois sous forme de table ronde avec le Bureau des paysages d’Alexandre Chemetoff, Laurent Bony du CAUE 91 et Gérard Barrière de la DDE 91, "Espace public et pavillonnaire" avec ... lire la suite

Cahier n° 6 : Regards croisés, regards d’artistes sur une ville de banlieue : Athis-Mons

Dans le cadre de la convention Ville Architecture Patrimoine, une commande a été passée à différents artistes qui, par leurs regards particuliers et originaux, nous apportent d’autres perceptions de la ville. lire la suite

Cahier n° 5 : Camille Lambert. Un peintre (1874-1964),une école d’art (1920-2000)

Camille Lambert (1874-1964),peintre d’origine belge, a marqué à des titres différents les deux communes de Juvisy-sur-Orge et d’Athis-Mons. Son œuvre est peu connue et très dispersée. Des premiers cours de dessin, qu’il organise, dès 1920, à l’École et centre d’art contemporain C. Lambert actuelle, il est rare de trouver en banlieue une école lire la suite

Cahier n° 4 : Anthropologie et actions culturelles. Journées d’études – Athis-Mons (23-24 novembre 1999)

Ce Cahier rend compte des journées d’études au cours desquelles ont été discutées les relations entre anthropologie et action culturelle. lire la suite

Cahier n° 3 : Mémoires et projets du pavillonnaire en Nord-Essonne

La forme urbaine que représente le pavillonnaire couvre des centaines d’hectares dans le nord de l’Essonne. La première partie de ce cahier, "Mémoires", retrace les grandes étapes de ce développement, que certains ont pu appeler la "marée" ou la "crue" du pavillonnaire. La seconde partie, "Projet", devrait permettre de réfléchir ensemble sur ... lire la suite

Cahier n° 2 : Centenaire d’une monographie communale : Athis-Mons, 1899-1999. Une mairie-écoles, des élèves, un instituteur

En 1899, le ministère de l’Instruction publique recommande aux maîtres de présenter des « monographies communales ou scolaires » pour l’Exposition universelle qui doit se tenir à Paris en 1900. La monographie athégienne, reprise intégralement dans ce cahier, permet de réfléchir sur l’évolution d’une commune de banlieue naissante lire la suite

Cahier n° 1 : 1917 – l’appel des sirènes, quai de l’Industrie à Athis-Mons ou le travail d’un enfant gratteur de lopins dans une usine fabriquant des obus de 75

La rencontre inédite d’un reportage photographique, réalisé en 1917 au sein d’une usine de bidons reconvertie dans la fabrication d’obus de 75, et de l’autobiographie d’un Athègien relatant avec humour son expérience de "gratteur de lopins" dans cette usine. lire la suite

Cahier hors collection : Du cabanon au pavillon ou le développement des lotissements sur le plateau d’Athis-Mons (1896 – 1950)

Vers 1900 à Athis-Mons, les premiers lotissements ou villas s’installent sur d’ancienne terres agricoles. Les nouveaux propiétaires bricolent un cabanon pour le dimanche, construisent ensuite un pavillon. lire la suite