CENTRE D'INTERPRETATION DE L'ENVIRONNEMENT URBAIN, DU PATRIMOINE EN BANLIEUE ET DE L'ARCHITECTURE (ESSONNE)

25 janvier 2015



Nouvel atelier bénévole de recherche historique

 

 

 

 

14-18 : une guerre si lointaine et si proche sur le territoire des Portes de l’Essonne (Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge, Paray-Vieille-Poste, Savigny-sur-Orge, Morangis).

Après les noms de rues et l’histoire du peuplement des Portes de l’Essonne, la Maison de Banlieue et de l’Architecture lance, à l’occasion du centenaire de 14-18, un atelier sur l’histoire du territoire pendant la Grande Guerre. A partir des archives municipales et départementales en priorité, nationales s’il y a lieu, il s’agira d’étudier comment ces cinq communes ont vécu la guerre. Si celle-ci n’a pas eu lieu directement sur notre territoire, elle l’a impacté fortement. La mobilisation de ce qu’on nomme « l’arrière » a été complète et décisive pour l’issue finale. Usines reconverties pour l’armement, réquisitions en tout genre, rationnement, châteaux et collèges transformés en hôpital, premières commémorations des morts… nos villes se sont trouvées d’autant plus concernées par la guerre qu’il y avait la présence de la gare de triage de Juvisy, lieu de stockage, de transit des troupes comme des armes et des marchandises en tout genre.

Bien des pistes à explorer !

 

Prochaine mercredi 20 mai 2015 à 19h.

à la Maison de Banlieue et de l’Architecture

41, rue Geneviève-Anthonioz-de-Gaulle 91200 Athis-Mons

 

Renseignements : 01 69 38 07 85 – infos@maisondebanlieue.fr

 

Images : L’usine Bellanger, à Athis-Mons, reconvertie en usine d’obus pendant la Grande Guerre. L’infanterie anglaise dans une rue de Juvisy, 1915.

 

 

22 août 2011



Ateliers de recherche

 

Plaque de la rue Robert-Schumann, ancienne Grande-rue, à Athis-Mons

 

Les ateliers de recherche historique sont ouverts à tous, grands débutants comme amateurs avertis. Reposants sur la participation d’habitants ou d’autres bénévoles, ils permettent d’approfondir ensemble la connaissance du territoire de la CALPE.

 

Nous sommes venus, nous sommes tous là : recherche sur l’histoire du peuplement de la CALPE

Depuis 2010, des bénévoles travaillent avec l’aide de Marie-Claire Roux, historienne et administratrice de la MdBA, à mieux connaître les différentes vagues de peuplement (immigration de l’intérieur comme de l’extérieur) de la CALPE, du XIXe siècle à nos jours. Il s’agit pour l’instant de dépouiller les listes nominatives des recensements d’Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge et Paray-Vieille-Poste. Une histoire à suivre…


De la sente à l’avenue : recherche sur l’histoire des rues de la CALPE

De 2005 à 2008, une dizaine d’habitants ont participé à cet atelier, mené par Marie-Claire-Roux, historienne et administratrice de la MdBA. Durant ces trois années, ils ont dépouillé en particulier les délibérations des conseils municipaux et ont arpentés les rues d’Athis-Mons, Juvisy-sur-Orge et Paray-Vieille-Poste. Leur travail à donné lieu à la publication du Cahier n°14 « De la sente à l’avenue : inventaire des rues de la communauté de communes « les Portes de l’Essonne ».